MICKEY, Michael Haze

Ces 14 minutes de rythmes berçants, de voix feutrées et de raps presque murmurés sont si légères qu’elles passent sans que l’on s’en aperçoive. Par le souffle délicat de l’interprète et le timbre translucide de ses synthétiseurs, il y a quelque chose de presque pastoral au R&B de ce jeune auteur-compositeur-interprète montréalais, qui lance aujourd’hui une première carte de visite de cinq tendres chansons cependant un peu trop uniformes dans ses orchestrations minimalistes. Il nous prévient d’ailleurs que l’angle purement R&B-électro doux de cet EP n’annonce pas encore les couleurs de son prochain projet. Tant mieux, car les influences du The Weeknd des premiers mixtapes et de Frank Ocean, pour ne nommer que ces alchimistes du rap chanté et de la soul rythmée, transpirent un peu trop dans chacune de ces chansons aux atmosphères étudiées. On lui trouvera cependant le don d’écrire des chansons cajoleuses, aux mélodies plaisantes servant des textes bien écrits. La suite de la carrière de ce musicien de 21 ans s’annonce prometteuse.

Écoutez Phoney

MICKEY

★★★
​R & B

Michael Haze, Make it Rain