George Antheil, BBC Philharmonic

Si vous avez un faible pour une musique du XXe siècle spectaculaire, abordable et descriptive, George Antheil (1900-1959) est une valeur sûre lorsqu’il s’agit de diversifier une discothèque. Nous avions déjà attiré votre attention à ses débuts sur l’intégrale que construit John Storgards pour Chandos en 2017 (CD des Symphonies nos 4 et 5). Le qualificatif utilisé alors d’« hybride américanisé de Chostakovitch et de Prokofiev » vaut clairement pour la première œuvre du programme, l’ouverture de concert McKonkey’s Ferry de 1948. Le CD comprend par ailleurs la suite du ballet Capital of the World et deux petites premières mondiales : la « chinoiserie » (terme du compositeur) The Golden Bird (1921) et Nocturne in Skyrockets (1951). La pièce substantielle est néanmoins la 1re Symphonie, dont le titre évoquant la musique tzigane est trompeur, car l’œuvre fait bien plus d’allusions au ragtime, notamment dans le finale, hommage à Petrouchka. La création en 1922 par Stokowski à Philadelphie ayant avorté, cette œuvre fut oubliée jusqu’en 2000 !

 

George Antheil

★★★★

BBC Philharmonic, John Storgards, Chandos, CHAN 20080