Les chansons-polaroïd, Jordane

Vite, la suite. Ainsi le veut l’époque en peau de chagrin : comment s’enticher quand on se détache de tout, tout de suite, tout le temps ? La nanoseconde passe, on passe au suivant. Aussi Jordane n’a-t-elle pas attendu que 12 jours, son premier album paru en 2019 sur les talons de son passage de 2018 à La voix, arrive en fin de séjour. Non à la péremption prématurée. L’année balbutie à peine que voilà Les chansons-polaroïd, minialbum d’instantanés, chanson folk spontanée qui a la qualité de la légèreté du voyage sans grand bagage. Mandoline, banjo, harmonica, guitares, rien ne pèse dans les arrangements et la réalisation de Jeannot Bournival (collaborateur de Fred Pellerin, gage de bon goût). Les mélodies sautillent et la chanteuse, exprès, ne pousse pas trop la voix. Elle pourrait, et c’est tout l’art de la retenue : accompagner sans chercher à accrocher. Même la reprise de Quand le soleil dit bonjour aux montagnes file bon train, moins chantée qu’effleurée. C’est bien.
 

Jordane - Quand le soleil dit bonjour aux montagnes

Les chansons-polaroïd

★★★
Chanson folk

Jordane, Coin d’table