L’au-delà, Double Date with Death

La première belle surprise québécoise de l’année : après un EP et un album dans la langue de The Seeds, le quatuor de la capitale offre huit nouvelles chansons toutes en français et réalisées par l’excellent Guillaume Chiasson (Ponctuation, Bon Enfant), lequel rehausse les motifs de guitare par une réalisation riche, colorée et chaleureuse. Hérauts d’un rock garage psychédélique, Double Date with Death atteint l’équilibre entre une énergie quasi punk et des mélodies sucrées. En témoignent quelques perles telle que Fluorescent, le jeu sans relâche du batteur Mathieu Poirier frayant un chemin à la voix claire et directe du guitariste Vincent Khouni. Même lorsque le groupe joue plus férocement, comme sur l’instrumentale Copier-coller et sur Jeu funiculaire, l’objectif demeure clairement de nous réveiller plutôt que de nous assommer. Concerts-lancements chez les disquaires La Table tournante de Terrebonne (17 janvier), L’Oblique de Montréal (le 18) et Le Knock-Out de Québec (le 19).

Écoutez Fluorescent

L’au-delà

★★★ 1/2
Rock

Double Date with Death, Ressurection Records