Camille Saint-Saëns, Louis Lortie

Après un fulgurant disque couplant les Concertos nos 1, 2 et 4, Louis Lortie complète avec brio son intégrale des concertos pour piano de Saint-Saëns dans l’une des premières parutions de 2020. Il est important de souligner d’emblée l’unité esthétique avec le volume 1, dont on retrouve les mêmes atouts de beauté du réglage du piano et de qualité de la captation sonore. Ces seuls points forts suffisaient en 2019 à démarquer Lortie de son concurrent d’alors, Bertrand Chamayou. Entre-temps est arrivé Alexandre Kantorow (BIS), avec la même prétention de chambouler la discographie, dominée par Jeanne-Marie Darré pour les versions historiques, Stephen Hough et Jean-Philippe Collard pour les modernes. L’extraordinaire Concerto « L’Égyptien » (no 5) confirme que dans les deux cas nous sommes au sommet. Mais Lortie ne cède rien. Hautement inspiré, il rivalise avec Kantorow et surpasse même le vainqueur du Concours Tchaïkovski dans la magie sonore de l’Andante (plage 7). Pari gagné : c’est l’intégrale de référence. Et haut la main !

Écoutez Le Concerto pour piano n° 5

Camille Saint-Saëns

★★★★★
Classique

Louis Lortie, BBC Philharmonic, Edward Gardner, Chandos, CHAN 20038