Link Wray Rocks, Link Wray

Pete Townshend, éternel punk, indécrottable grand parleur (et grand faiseur, tout de même), y allait récemment d’une autre déclaration à l’emporte-pièce : ce sont les Who qui ont inventé le heavy metal en 1970. Avant que les fans de Led Zep ne lui fassent un mauvais parti, précisons : c’est Link Wray qui a tout inventé. Même Pete l’a dit, un jour qu’il avait de la gratitude dans le nez. Le guitariste d’origine shawnee, disparu en 2005, faisait du ramdam quand tout le monde bruissait : dès 1958 avec son dangereux Rumble, les aiguilles tapaient dans le rouge. Il passa d’une maison de disques à l’autre, rarement respecté, toujours tonitruant. Merci aux champions de la Bear Family, qui ont conclu des ententes avec tout le monde et récupéré les bandes maîtresses éparpillées : ainsi obtient-on 34 titres dans leur état le plus brut et le plus brutal, sans édulcorant, mais surtout sans qu’il s’agisse de énièmes générations échouées dans le domaine public. De Rawhide à Jack the Ripper, les riffs de la Loi.

Voyez l'accroche de l'album

Link Wray Rocks

★★★★★
Rock

Link Wray, Bear Family