Free Nationals, Free Nationals

Un premier album en forme de geste d’indépendance pour l’orchestre soul-funk californien Free National, mieux connu comme accompagnateur du chanteur et rappeur Anderson .Paak. L’entité existe hors de l’orbite du prolifique musicien, proposant ici treize compositions originales auxquelles collaborent une pléthore de chanteurs et rappeurs : .Paak, bien entendu, mais surtout le Torontois Daniel Caesar (excellente Beauty & Essex), Kali Uchis et le regretté Mac Miller (sur l’envoûtante Time) et la chanteuse et rappeuse Syd Tha Kid, révélée dans Odd Future, dans l’oisive Shibuya. Sur le plan du groove comme sur celui des orchestrations, Free National embrasse la grande tradition soul de la seconde moitié des années 1970, clins d’oeil à Stevie Wonder, The Chi-Lites, Isaac Hayes (sur Apartment en particulier, avec la voix attachante de Benny Sings), étalant un soul-funk-R&B chatoyant et détendu. Toutes ces compositions ne sont pas mémorables, mais l’atmosphère de ce disque est parfaitement confortable. La bande-son des après-midi mous du congé des Fêtes.

Écoutez Beauty & Essex

Free Nationals

★★★ 1/2
Soul

Free Nationals, Empire / OBE