Charles Dutoit ne sera pas retiré de l’Ordre de Montréal

Charles Dutoit
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Charles Dutoit

L’ex-chef d’orchestre de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) Charles Dutoit ne sera pas retiré de l’Ordre de Montréal, car il n’en a jamais fait partie, a annoncé lundi la Ville de Montréal.

La mairesse de la métropole québécoise, Valérie Plante, a agréé à l’avis du Conseil de l’Ordre de Montréal de mettre fin à l’examen de la requête de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec. Le syndicat réclamait le retrait de l’ex-chef de l’OSM de l’Ordre de Montréal.

« M. Dutoit ne s’est encore jamais présenté à une cérémonie de remise des insignes de l’Ordre de Montréal », écrit la Ville dans un communiqué. «M. Dutoit fut contacté à ce sujet, lequel a alors fait savoir formellement qu’il ne souhaitait pas recevoir cet honneur», a rapporté le cabinet de Mme Plante. « Le Conseil de l’Ordre, présidé conjointement par l’Honorable Louise Arbour et M. Bernard Voyer, estimant que M. Charles Dutoit se trouvait, de ce fait, à ne pas être membre de l’Ordre de Montréal a mis fin à l’examen de la demande de la Guilde », explique-t-on.

En 2017 et 2018, M. Dutoit a été au coeur d’un scandale où plusieurs musiciens ont allégué qu’il leur avait fait subir du harcèlement et des agressions sexuelles.

Trois chanteuses d’opéra avaient soutenu en décembre 2017 que le maestro les avait agressées sexuellement. Les faits allégués se seraient produits entre 1985 et 2010. Dans la foulée, plusieurs orchestres symphoniques avaient annoncé cesser de collaborer avec M. Dutoit.

Il avait également quitté ses fonctions de directeur artistique de l’OSM, occupées entre 1977 et 2002, en raison d’accusations de musiciens à son endroit, en lien avec du harcèlement psychologique.

Avec La Presse canadienne