MAGDALENE, FKA twigs

L’auteure, compositrice, interprète et réalisatrice Tahliah Debrett Barnett (FKA twigs) a mis quatre ans et une peine d’amour pour accoucher de son second disque, transformant la douleur et l’introspection en chansons ténébreuses et déstabilisantes. Parfois un peu trop froides aussi (la clinquante Fallen Alien et Day Bed) malgré cette voix à fleur de peau qui, par moments, rappelle celle de Kate Bush, sur la dépouillée Mirrored Heart ou encore sur Sad Day, superbe chanson pop dotée d’un rythmique électro cassante qu’on aurait pu retrouver sur un album de Björk. S’entourant de collaborateurs de calibre — Nicolas Jaar sur trois titres, Daniel Lopatin (Oneohtrix Point Never), Koreless, le rappeur Future sur l’addictive Holy Terrain —, FKA twigs sublime une relation amoureuse avortée en un disque sibyllin, mais affirmé, sur lequel le beau et le laid, l’harmonieux et le bruyant entrent en collision. La vision artistique est claire, malheureusement parfois plus que le travail de composition sur quelques chansons plus faibles.

Écoutez sad day

MAGDALENE

★★★ 1/2
R & B

FKA twigs, Young Turks