Ernö Dohnanyi, Hyperion

Par le transfert du Quatuor Takács de Decca à Hyperion s’est cristallisée une collaboration suivie entre Marc-André Hamelin et cet ensemble qui est l’un des plus grands quatuors en activité (voire le plus grand, depuis la déconfiture des Prazak, qui viennent d’annoncer leur prochaine dissolution, et le profond chamboulement des Artemis). Les Takács enrichissent donc leur discographie de quintettes avec piano. Hamelin et les Takács ont ainsi immortalisé Schumann, Franck et Chostakovitch. Seul Brahms a été réalisé avec Stephen Hough. À la réussite musicale (toujours cette souplesse, cette vivacité, ces demi-teintes, cette faculté de changer rapidement d’atmosphères) sera, cette fois, associée pour beaucoup la découverte d’un admirable répertoire. Ernö Dohnanyi a composé ses Quintettes avec piano en 1895 et 1914, le premier dans une veine brahmsienne culminant dans un sublime adagio, le second avec le même souci formel, mais teinté d’un travail harmonique typique de cette magnifique période musicale que fut le début des années 1910.

Écoutez des extraits des Quintettes avec piano et des Quatuor à cordes de Dohnányi

Ernö Dohnanyi

★★★★ 1/2
Classique

Quintettes avec piano nos 1 et 2. Quatuor no 2. Hyperion, CDA 68238.