Les failles, Pomme

À 23 ans, les failles, on les colmatait vite fait, ou alors on les magnifiait. La plupart du temps, on ne les voyait même pas, cantonnés dans nos identités comme dans un bunker. On n’aurait pas pu écrire Anxiété : « Je suis celle qu’on ne voit pas / Je suis celle qu’on n’entend pas / Je suis cachée au bord des larmes / Je suis la reine des drames ». Pomme, elle, peut. Elle chante tout doucement qu’elle ne sait pas danser et ne veut pas découvrir ses failles, les révélant d’autant. Mais pas n’importe comment. Ce deuxième album de la plus québécoise des Lyonnaises est d’une sobre élégance, d’un goût exquis dans la retenue : la collaboration avec Albin de la Simone, pour les arrangements et la réalisation, a permis de créer de la beauté sans décorer le contour des plaies. Calme, lucide, voix posée façon Jeanne Moreau, Claire Pommet chante comme on tend la main. Prête l’oreille, offre ses failles, tout un album de failles pour nous aider à voir les nôtres quand dedans, c’est novembre.

Écoutez Je sais pas danser

Les failles

★★★★
Chanson

Pomme, Polydor / Universal