Kiwanuka, Michael Kiwanuka

Ravissant troisième album en carrière pour l’auteur-compositeur-interprète britannique Michael Kiwanuka, qui a élargi son auditoire grâce à sa chanson Cold Little Heart, thème de la série Big Little Lies (HBO). Les amateurs de vieux soul seront servis : on entend toutes sortes de bonnes références sur Kiwanuka, Bill Withers en premier chef à cause de la voix (sur Piano Joint, entre autres), le son Stax orchestral et psychédélique d’Isaac Hayes (Hard to Say Goodbye), Otis Redding, le clin d’œil à What’s Going On en introduction, la ligne de basse et le rythme de la fantastique Rolling qui rappelle Superfly de Curtis Mayfield. Malgré ces emprunts esthétiques, Kiwanuka demeure un album de son temps, d’abord par la réalisation moderne de Danger Mouse et Inflo — les rythmiques paraissent souvent échantillonnées et remontées en boucle, façon hip-hop — et dans les thèmes, introspectifs et fragiles, abordés par ce musicien en crise existentielle qui exprime avec finesse les angoisses de notre époque.

Écoutez Hero

Kiwanuka

★★★★
Soul

Michael Kiwanuka, Universal