Otherworlds EP, softcoresoft Lobster Theremin

Aviez-vous lu la nouvelle ? Les années 1990 sont revenues en vogue sur la planète techno, comme en témoigne ce généreux EP de la compositrice, remixeuse et DJ Leticia Trandafir, alias softcoresoft. La jeune leader de la scène underground montréalaise, qui tient la barre de l’excellente émission radiophonique Ravelenght (sur n10.as), affiche son attachement au trance, au EBM et à l’acid house des années rave en cinq puissantes compositions (six sur la version numérique) qui amalgament et réinterprètent les grooves et les textures sonores d’antan. Dans sa vision d’un passé pas si lointain, les sonorités acidulées du house avancent main dans la main avec les arpèges psychédéliques du trance, aujourd’hui revisitées avec une approche plus brute et, ici, légèrement déséquilibrées. Les structures rythmiques singulières de Leticia Trandafir, presque electro sur Overstatement, claudicantes sur la fascinante Mycophilia, tendent à confirmer que la tendance rave est nettement plus novatrice que nostalgique.

Otherworlds EP

★★★ 1/2
Électronique

softcoresoft Lobster Theremin