Crush, Floating Points Ninja Tune

Troisième album pour le compositeur britannique (et docteur en neurosciences !) Sam Shepherd sous le nom de scène Floating Points, et quelque chose comme un exploit en matière de cohésion musicale : tout écarquillé soit ce Crush, passant de la musique contemporaine à la bass music grondeuse, avec d’évocateurs détours du côté du noise, de l’avant-garde, du drum’n’bass et du UK garage, les matériaux sonores utilisés, la palette de couleurs musicales, assurent l’unicité du ton de ce disque précieux, futé et viscéral que l’on pourrait comparer au Compro de Skee Mask. Clinique mais mélodieux sur Environnements et la finale Apoptose, Pt.1 & 2 (leurs motifs rythmiques rappelant Autechre), coulant et creux sur les sombres Last Bloom et Anasickmodular, presque classique dans ses orchestrations sur Falaise et les apaisantes Birth et Sea-Watch, Crush est un disque aux multiples inclinaisons musicales et n’oublie pas de rassasier ses fans avec la furieuse et dansante LesAlpx. Frais, audacieux sans être hermétique, l’album s’écoute en boucle.

Écoutez LesAlpx

Crush

★★★★
Électronique

Floating Points Ninja Tune