Mieczyslaw Weinberg, East-West Chamber Orchestra

Pour le centenaire du compositeur, la musique de Mieczyslaw Weinberg (1919-1996) commence à susciter une considération autre qu’une condescendance pour un supposé imitateur de Chostakovitch. Les Symphonies de chambre nos 1 et 3 datent de 1987 et 1990. Weinberg fut sans doute encouragé par le travail similaire effectué sur les quatuors de Chostakovitch. La 1re Symphonie de chambre est à la base un quatuor (le 2e) composé en 1940 dont le caractère tragique, la facture et le langage n’ont rien à envier à Chostakovitch. Il est vrai que cela y ressemble, mais c’est admirable. Pour la 3e Symphonie de chambre, le point de départ est le 5e Quatuor (1945) en cinq volets. Weinberg n’en a pris que les 1er, 3e et 4e mouvements et a composé un finale entièrement neuf, un Andantede 10 minutes, très feutré, sorte de perpetuum mobile obsessionnel (tragique enfermement) duquel naît une seconde idée (création), le tout se disloquant après implosion dans un poudroiement sonore. Superbe travail d’interprètes de la ville de Minsk où Weinberg fit ses débuts.

Écoutez un extrait de la Symphonie de chambre n° 1 de Mieczyslaw Weinberg

Mieczyslaw Weinberg

★★★★
Classique

East-West Chamber Orchestra, Rostislav Krimer, Naxos 8.574 063