Crushed, The Plastic Waste Band

Coïncidence ou non, le sextet « écolo-jazz » montréalais The Plastic Waste Band tombe à point nommé en lançant Crushed, son second disque, une semaine avant la Journée mondiale de mobilisation pour le climat. Un disque qui traite « de la question de la création artistique au moment de notre propre destruction, ainsi que de la beauté qui peut naître de ses ruines », explique le groupe en préambule. Les compositions du leader, bassiste et claviériste Ethan Cohn expriment ainsi cette dualité : chaotiques — et toujours influencées par le rock progressif — en début d’album, beaucoup plus sereines en fin de disque, et ce, malgré la gravité du propos. Ainsi, l’enchaînement final de Passacaglia (superbes motifs de saxophones de la part de Claire Devlin et Chris Edmondson), de la puissante Antivax et de la plaintive Uncrushed vaut à lui seul qu’on se penche sur ce disque de jazz, certes pas novateur dans sa forme et ses influences, mais admirable dans son exécution et son engagement social et politique.

 

Crushed

★★★ 1/2
Jazz

The Plastic Waste Band, Florafone Records