A Distant Call, Sheer Mag

Avec Amyl and the Sniffers, les Philadelphiens de Sheer Mag sont les actuels défenseurs d’un punk-rock qui gronde et charcute, sous-genre qui table sur un passé (presque) révolu de guitares hurlantes et de refrains simples criés à pleins poumons.Qui s’ennuie d’AC/CD ? De Thin Lizzy ? Drôle comment on peut tenir un discours pertinent (les thèmes vont de l’obsession de la beauté à la crise migratoire, en passant par la révolte prolétaire et la rupture) même appuyé par une esthétique rappelant This Is Spinal Tap. Pour ce deuxième album, avec leur son situé quelque part entre le hair metal et le classic rock, le groupe mené par Tina Halladay propose une collection de titres moins marquants que sur le précédent, Need to Feel Your Love (2017). Entre l’ouverture (Steel Sharpens Steel) presque ironique de tant sonner comme Judas Priest et la finale (Keep on Running) hypnotique presque kraut, on couvre tous les degrés du hard-rock.

 

A Distant Call

★★★ 1/2
Rock’n’roll

Sheer Mag, Wilsun RC