Wings Over America, Wings

Dans le lot des rééditions d’albums de notre Paul en spectacle, je n’ai eu d’oreilles que pour l’Amoeba Gig. Et pour cause ! Rêve éveillé que ce show-surprise en plein magasin de disques ! C’est seulement maintenant que je déballe Wings Over America, faute de curiosité. Trop écouté à sa sortie vinyle en 1976, me disais-je. Que trouver là de frais ? En un mot : Wings. Paul avait des ailes en ce temps-là, et sa première tournée américaine depuis les Beatles en 1966 célébrait moins son déjà légendaire passé (cinq titres) que son nouvel envol (23 titres). Ravissement renouvelé pour la touchante Picasso’s Last Words, l’exquise Bluebird (ah ! le son des guitares acoustiques Ovation !), redécouverte des Spirits of Ancient Egypt, Beware My Love. Et grand respect pour Denny Laine, l’ex-Moody Blues, essentiel au son Wings : sa chanson Time to Hide est une merveille folk-pop, sa version de Richard Cory est mordante, ses harmonies sont parfaites. En auto, j’en témoigne : le voyage est encore très planant.

 

 

Wings - Picasso’s Last Words (Drink To Me)

Wings Over America

★★★★
Réédition

Wings, MPL / Capitol