Long Story Short, Ian Kelly

Est-ce là l’usufruit des libertés acquises chez M. Chandler ? À côtoyer sous cette appellation pas contrôlée les Rick Haworth, Sylvain Clavette et Mario Légaré, champions paysagistes de l’imaginaire musical, ça déteint. Le folk de Ian Kelly est ici un canevas autour duquel se greffent toutes sortes d’instruments, claviers, cuivres, cordes (les Mommies on the Run) et chœurs variés (jusqu’à la famille Kelly elle-même). L’approche impressionniste compose un sixième album à la fois intimiste et ouvert, une maison où l’on entre par toutes les portes et fenêtres. Écouter Let’s Just Be Together, Simple Song, Sweet Times, c’est comprendre que Ian nous veut tout près, quelles que soient les Odd Places d’où nous venons. De la même façon qu’il a invité tous ces musiciens et chanteurs à embellir ses airs déjà beaux, il nous appelle à ses côtés pour magnifier l’espoir de Hopeful Mind, traverser la tristesse de Digging for Love. Pour faire une longue histoire courte, il nous demande de tenir bon.

 

 

Ian Kelly - Long Story Short

Long Story Short

★★★ 1/2
Folk-pop

Ian Kelly, Sunset Hill Music