Hitsville: The Making of Motown, Artistes divers

L’ogre Netflix, jamais rassasié, bouffe du bonbon documentaire à la poignée, et les chaînes câblées, HBO et cie, veulent aussi du susucre pour leurs abonnés. Tous ont compris, c’est le docu historique de la musique populaire qui titille le mieux les papilles. Showtime met ainsi au menu de la fin d’août l’histoire de Hitsville, l’usine à tubes de Motown, qui mérite bien qu’on la resserve. D’autant que ça permet de remplir la table avec un fonds de commerce qui fond dans la bouche. Les 35 titres de la bande sonore ne constituent que le crémage — l’habituel saupoudrage des Supremes, Temptations, Stevie Wonder, Marvin Gaye et Jackson 5, entre autres —, mais quel régal ! Rien qu’à penser à tous ces millénariaux qui n’ont pas eu The Big Chill (le film de 1983, riche en Motown) à se mettre sous la dent, on comprend que le marché n’attendait qu’un nouvel étalage. Avec les Four Tops en amuse-gueule : I Can’t Help Myself (Sugar Pie, Honey Bunch). Miam.

Hitsville The Making of Motown

★★★★
Bande sonore

Artistes divers, Motown / Universal