Concerts royaux, François Couperin

Nouvelle grande parution chez Aparté avec Christophe Rousset. Après une anthologie d’œuvres pour clavecin de Frescobaldi, et l’opéra Tarare de Salieri (très recommandable réalisation dans une série qui réhabilite ce compositeur), Rousset revient à François Couperin, qu’il a si bien servi au cours de sa carrière. Ces quatre concerts royaux, des suites à la française, furent joués autour de 1715 à la cour de Louis XIV, « à l’occasion des concerts du dimanche que Madame de Maintenon organisait pour le roi », nous dit l’éditeur. La date de 1722 fait référence à la publication de ces pièces insérées à la fin du 3e livre de pièces de clavecin. Les concerts royaux sont une belle illustration de l’engouement pour la musique de chambre au début du XVIIIe siècle à la cour. La partition ne précise pas d’instruments, mais on a coutume d’ajouter au clavecin une basse et plusieurs « dessus », ici les admirables Stéphanie-Marie Degand (violon) et Georges Barthel (flûte). Amateurs de musique baroque, ce CD est un bijou rempli de subtilités.

Écoutez un extrait de l'album

Concerts royaux

★★★★ 1/2
Classique

François Couperin / Les Talens lyriques, Christophe Rousset.  / Aparte AP 196.