La morte della Ragione, Giovanni Antonini, Il Giardino Armonico

La mort de la raison est le titre d’une pavane d’un compositeur italien anonyme du XVIe siècle qui illustre une phrase de Pétrarque : « Les sens règnent et la raison est morte. » Le bonheur est double. Voir Antonini, qui s’est consacré à sa carrière de chef symphonique (Haydn, Beethoven), peaufiner à ce point un parcours musical érudit sur son terreau esthétique d’origine fait chaud au cœur. Ensuite, le disque est bien plus qu’un programme musical sur une galette de plastique. Comme La musique de Leonardo da Vinci de l’ensemble Doulce Mémoire que nous vous avons présenté récemment, La mort de la raison est un parcours sonore qu’accompagne un livret fascinant, très personnel et richement illustré, qui relie les univers de la musique et de la peinture sur diverses thématiques : « Bataille », « Erasme », « Tarentulisme », « Imitation de la nature », « Sens et raison », « Classique et baroque ». À l’heure du streaming, cette brillante parution fait autant honneur à l’art musical qu’à la profession d’éditeur de disque.


 Écoutez un extrait de l'album

La morte della Ragione

★★★★ 1/2
Classique

Il Giardino Armonico, Giovanni Antonini / Alpha 450