A People’s History of Gauche, Gauche

Depuis quelques années que les activités de la scène lo-fi de « DC » sont scrutées dans cette rubrique et que ses sorties plus ou moins artisanales sont recensées, il fallait bien aboutir au moment où Gauche serait repêché par une « grosse » maison. Le cocktail explosif de ces cinq esprits critiques — dont certains officient aussi chez les Priests et Downtown Boys — infuse de façon remarquable clavier psyché (Boom Hazard) et saxophone délicieusement démodé (Dirty Jacket) à un punk dansant, entre insolence et candeur. Entrer dans l’univers de Gauche, c’est rejoindre le gang le plus inclusif et le plus festif : on ne laisse personne derrière et on se bagarre pour de nobles raisons. Cela dit, pour l’auditeur assidu, la majorité des chansons sur A People’s History of Gauche sont déjà connues, reprises de Get Away with Gauche, paru en 2015. On renoue avec plaisir avec cette voix flexueuse unique, mais on aurait aimé plus de nouveautés. Pour ceux et celles qui aimeraient « aller à Gauche » : le 22 août à la Casa del Popolo.
 

A People’s History of Gauche

★★★
Dance-punk

Gauche, Merge