Fongola, KOKOKO!

L’ingrédient de base du premier album de ce collectif formé récemment à Kinshasa sera du connu pour les fans de Konono no.1 : des rythmes de transe bazombo propulsés par des instruments bricolés et la voix autoritaire du démon de chanteur Makara Bianko. La différence ? Ce sont tous des musiciens d’une nouvelle génération interpellés par les fusions musicales qui ont remis la production musicale du continent africain sur les planchers de danse de la planète, et ça s’entend du début à la fin de ce premier album, Fongola, réalisé par le producteur électronique français Xavier Thomas (Débruit) qui, ces dernières années, avait déjà exploré les cultures musicales créoles, soudanaises et turques. KOKOKO ! est particulièrement efficace dans les compositions plus énergiques et dansantes de cet album, le collectif s’exécutant avec un joyeux désordre et une attitude frondeuse ; en contrepartie, les flammèches s’éteignent sur les chansons plus douces. On attendra leur premier concert à Montréal au Piccolo Rialto le 25 septembre, à l’invitation de POP Montréal.

Écoutez Buka Dansa

Fongola

★★★ 1/2
Afrique

KOKOKO !, Transgressive / Royal Mountain