Francesco Landini. L’Occhio del Cor [Songs of Invisible Love]. La Reverdie.

La Reverdie se spécialise, avec la même excellence, dans un répertoire antérieur à celui de Doulce Mémoire : Moyen Âge et début de la Renaissance. S’agissant de Francesco Landini (v. 1330-1397), nous sommes en présence du maître de la musique dans l’Italie du XIVe siècle, un musicien aveugle de naissance, chanteur et organiste, notamment connu pour ses « ballate ». Le programme de La Reverdie est composé en grande partie à partir de textes autour des « yeux qui ne voient pas ou ne voient plus ». Cette composition programmatique adopte toutes formes sensibles, comme le résume si bien le livret : douleur infligée par les yeux de la femme qui ne regardent plus le poète ou, à l’opposé (Ochi dolenti) le poète qui se prive de regarder afin de ne pas désirer. La qualité référentielle perçue dans les enregistrements précédents demeure avec ces six habiles chanteurs et instrumentistes maniant luth, vielles, rebec, harpe, flûtes à bec, tamburello et organetto. Ce très beau CD vient relayer ceux d’Alla Francesca et de Micrologus chez Opus 111.


Écoutez l'Occhio del Cor interprété par La Reverdie

Francesco Landini

★★★★
Classique

L’Occhio del Cor [Songs of Invisible Love], La Reverdie, Arcana, A 462