Notre choix ce soir au FIJM

Joshua Redman en 2015
Photo: Jay Blakesberg Joshua Redman en 2015

Effendi 20 ans

 

Ce 40e FIJM marque le 80e anniversaire de l’étiquette américaine Blue Note, le 50e de l’allemande ECM… et le 20e de la québécoise Effendi. Vu le contexte de l’industrie, c’est un exploit. Et il sera souligné par ce concert du Jazzlab Orchestra, collectif emblématique de la maison de disques montréalaise. Au menu : la musique écrite par le pianiste Félix Stüssi.


À L’Astral, à 18 h

 

Joshua Redman Quartet

 

Le grand saxophoniste américain revient à Montréal avec un quartet au long cours (Goldberg / Rogers / Hutchinson), mais avec qui il n’avait plus enregistré depuis 18 ans avant de faire paraître l’excellent Come What May ce printemps. Comme toujours chez Redman, ce devrait être première classe.


Au théâtre Maisonneuve, à 20 h

 

Nick Murphy, alias Chet Faker

 

Chet Faker n’est plus Chet Faker, on l’appelle maintenant par son nom d’origine, soit Nick Murphy. Mais il faut encore associer Nick Murphy à Chet Faker et à sa très cool indie électronica, sinon on s’y perd. Murphy sera sur la grande scène extérieure ce mardi, pour défendre un ambitieux album, Run Fast Sleep Naked, qui n’a pas fait l’unanimité, mais qui ne manque pas de groove.


Sur la scène TD, à 21 h 30