Johann Wilhelm Wilms, Deux quatuors avec piano. Quatuor Valentin.

Johann Wilhelm Wilms (1772-1847) est un contemporain de Beethoven. Même s’il est né Allemand, Wilms est essentiellement associé aux Pays-Bas, où il vécut et dont il composa l’hymne national. Avec ses Quatuors avec piano op. 22 et op. 30, de 1808 et 1813, il s’intéresse à une forme créée par Mozart, mais dont Beethoven ne se préoccupa pas. Dans un univers proche des deux premiers concertos de Beethoven, Wilms incarne une sorte de post-classicisme (Mozart, Haydn) un peu plus musclé. Il fait aussi évoluer la forme, puisque le Quatuor avec piano op. 30 devient une sorte de « mini-concerto », cadre qui ouvre la voie à Schumann, ce dernier donnant au discours des atours nettement plus romantiques. Tout cela resterait théorique sans la magnifique et constante invention mélodique et la parfaite facture structurelle des oeuvres qui font de ce disque une de ces très heureuses et instructives découvertes de la musique oubliée du début du XIXe siècle. La très solide qualité de l’exécution du Quatuor Valentin fait le reste.
 

Le Quatuor Valentin interprète le Finale du Quatuor op. 22 de Wilms

Johann Wilhelm Wilms

★★★★
Classique

Deux quatuors avec piano, Quatuor Valentin, CPO 555 247-2