Carl Stamitz, Paul Meyer, Kurpfälzisches Kammerorchester, Johannes Schläefli

C’est l’été ! Pour faire une pause de la 9e Symphonie de Mahler et de la symphonie Pathétique de Tchaïkovski, Naxos distribue depuis le 21 juin un disque rafraîchissant regroupant en première mondiale trois concertos de Carl Stamitz (1745-1801), de cette famille majeure des Stamitz oeuvrant à la Cour palatine, incubateur musical connu sous le nom d’École de Mannheim qui influença Mozart dans les années 1770. Découvrir les concertos de Carl Stamitz, c’est entendre la clarinette au début de son essor. Stamitz, qui a composé onze concertos pour cet instrument entre 1770 et 1790, est largement crédité du développement de sa notoriété et de son usage pour sa vocalité (superbe andante du 4e Concerto). Contrairement à de nombre d’oeuvres sans concurrence discographique, la redécouverte a été confiée à un maître, Paul Meyer, que nous retrouvons avec plaisir et qui, reconverti à la direction, prendra la tête, en septembre 2019, de l’orchestre de la ville de Mannheim qui l’accompagne ici. Stimulante et joyeuse découverte.

 

Paul Meyer joue l'Andante du 4e Concerto de Carl Stamitz

Carl Stamitz

★★★★
Classique

Paul Meyer, Kurpfälzisches Kammerorchester, Johannes Schläefli, CPO555053