Felix Mendelssohn, Symphonie no 1, Concerto pour piano no 2

Il y a fort à parier que vous n’aurez jamais entendu la musique de Mendelssohn grouiller et pétiller autant. Après la parution de Titan de Mahler par François-Xavier Roth, Harmonia Mundi nous apporte un autre document fort éclairant sur l’un des candidats potentiels de l’OSM dans la succession de Kent Nagano. Essayé tardivement, début mai 2019, en raison d’un agenda surchargé, Pablo Heras-Casado a ébloui dans une extraordinaire interprétation de la 1re Symphonie de Tchaïkovski à la Maison symphonique. Le voici déployant un autre de ses talents : celui de chef baroque à la tête de l’Orchestre baroque de Fribourg dans un terrain mal ou caricaturalement exploité jusqu’ici : la musique de Mendelssohn. Avec une direction très tranchante et beaucoup de créativité dans les phrasés, Heras-Casado prend la musique à bras-le-corps. Univers sonore renouvelé, regard neuf dans une symphonie attachante et couplage judicieux avec le Concerto pour piano opus 40 joué sur un pianoforte Érard de 1837. Les équilibres sont fascinants ; le CD, jubilatoire.

 

Kristian Bezuidenhout joue le 2e Concerto de Mendelssohn

Felix Mendelssohn

★★★★
Classique

Symphonie no 1, Concerto pour piano no 2, Kristian Bezuidenhout, Freiburger Barockorchester, Pablo Heras-Casado, Harmonia Mundi HMM 902369