À Tremblant, c’est blues à volonté!

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Du 5 au 14 juillet, le village de Tremblant vit au rythme du blues.
Photo: Festival international de blues de Tremblant Du 5 au 14 juillet, le village de Tremblant vit au rythme du blues.

Ce texte fait partie du cahier spécial C'est l'été

R&B, soul, funk, country, folk et rock, du 5 au 14 juillet, Tremblant sera blues. Tout le village résonnera de la musique d’artistes d’ici ou venus des quatre coins de la planète. Avec près d’une centaine de spectacles extérieurs et intérieurs et pour la plupart gratuits, le Festival international de blues de Tremblant est unique en son genre en Amérique du Nord, puisqu’il propose une expérience combinant proximité, qualité et accessibilité.

La programmation 2019 est digne des plus grands festivals avec des têtes d’affiche comme Larkin Poe, un duo formé par les sœurs Rebecca et Megan Lovell qui fait un bluegrass classique. Il y aura aussi, entre autres, Jamiah Rogers de Chicago et Samantha Fish que le New York Times qualifie de l’un des jeunes talents les plus prometteurs du genre.

Chez les Québécois, on retrouvera Carl Tremblay, Jim Zeller et leur harmonica. Le Seb’s Music Shop, le projet solo de Seb Plante, leader des Respectables, qui sera en spectacle le 14 juillet. Le Ben Racine Band est à entendre avec sa section rythmique féroce et sa section de cuivres fantastiques. Mais au-delà des spectacles sur les quatre scènes extérieures, Tremblant propose du blues de rue, des ateliers interactifs avec les artistes, un blues’araoke, des prestations-surprises dans des lieux inusités et dans une dizaine de cafés, restos et bars de son village piétonnier.