Gustav Mahler, Titan

Nous vous avons parlé récemment de la 3e Symphonie de Mahler par François-Xavier Roth. Il dirigeait alors le Gürzenich de Cologne. Le voilà avec son orchestre Les Siècles, défendant la version jouée à Hambourg en 1893 et à Weimar en 1894 de ce qui deviendra ultérieurement la 1re Symphonie. En 1893, Titan est encore une épopée en 5 mouvements aux titres évocateurs, articulée en deux parties : « De la jeunesse : fleurs, fruits et épines » et « Comédie humaine ». Dans son interprétation d’une partition qui vient d’être publiée par les Éditions Universal, François-Xavier Roth attache une grande importance aux instruments et sonorités (violons cordés en boyaux). Il en résulte une transparence inédite et, surtout, l’éradication d’une chape en matière de poids sonore et de solennité de propos. Roth imprime donc un regard neuf sur ce premier stade d’une oeuvre dont on croyait tout connaître. Dans cette approche dynamique brillante et révélatrice, le mouvement Blumine devient naturel et légitime et d’innombrables détails surgissent.

Écoutez un extrait de Titan, dirigé par François-Xavier Roth

Gustav Mahler

★★★★★
Classique

Titan, Poème en forme symphonique en deux parties et cinq mouvements, Les Siècles, François-Xavier Roth, Harmonia Mundi HMM 905 299