Underground Raï Love, Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

L’auteur-compositeur-interprète parisien d’origine algérienne Mohamed Lamouri a lancé son premier album vendredi dernier, jour de son 37e anniversaire. Pourtant, le musicien n’est pas un novice : depuis plus de 15 ans, il gagne sa vie avec ses chansons, sa voix sablonneuse et son petit clavier Casio, dans le métro de Paris, où le patron de l’étiquette La Souterraine l’a découvert. Se revendiquant du raï romantique à la manière du regretté Cheb Hasni dont il reprend quatre compositions (la déchirante ballade Tgoul maaraft en fin d’album !), Lamouri se révèle être également un compositeur tendre et mélancolique — sans même comprendre ses mots, sa voix déchirée, presque blues par moments, exprime un torrent d’émotions. Derrière lui, le Groupe Mostla propose des orchestrations électroniques, rythmes programmés parfois accompagnés de batterie et de darbouka naturelle, parfois aussi inspirés du dub et du reggae (superbe Rire anti), qui laissent toute la place au musicien extirpé des tunnels.
 

Underground Raï Love

★★★
Raï

Mohamed Lamouri Groupe Mostla, La Souterraine