Jean-Philippe Collard, Rachmaninov, Moussorgski

En concert cette semaine en tant qu’artiste en résidence de l’OSM, Jean-Philippe Collard a démontré qu’à maintenant 71 ans ses moyens pianistiques sont intacts. L’auditeur peut s’en délecter dans ce programme sous-titré « Plongée dans l’âme russe » en écoutant le Moment musical no 2 de Rachmaninov, un allegretto qui virevolte avec une splendide légèreté. On a pu entendre ailleurs le 3e moment musical lesté de plus de densité sonore, mais cette élégante demi-heure consacrée à Rachmaninov nous rappelle la très belle intégrale des concertos pour piano enregistrée avec Michel Plasson pour EMI, étrangement sous-estimée à notre goût. Dans le présent disque, l’apport interprétatif le plus personnel se trouve dans les Tableaux d’une exposition, qui n’y sont pas œuvres de démonstration pianistique mais véritables scènes éloquentes. La cabane sur des pattes de poules est instable, le Vieux château s’écroule dans une atmosphère sombre et le mot scherzando n’a pas été inventé par Usain Bolt. Bref, Jean-Philippe Collard fait de la belle musique.

Écoutez Jean Philippe Collard qui joue Moussorgski

Jean-Philippe Collard

★★★★
Classique

Rachmaninov : 6 moments musicaux. Moussorgski : Tableaux d’une exposition, La Dolce Volta, LDV 45.