Hommages au rappeur tué par balle

De nombreuses stars ont rendu hommage au rappeur Nipsey Hussle qui, à défaut de succès commercial, avait l’estime du monde du hip-hop.
Photo: Matt Winkelmeyer Getty Images De nombreuses stars ont rendu hommage au rappeur Nipsey Hussle qui, à défaut de succès commercial, avait l’estime du monde du hip-hop.

Le rappeur américain en nomination aux Grammy Awards Nipsey Hussle a été tué par balle dimanche à Los Angeles, selon le maire, suscitant de nombreux hommages de stars du rap.

Il aurait été abattu à bout portant devant son propre magasin de vêtements par un homme qui s’est enfui en voiture, selon des médias locaux. Deux autres personnes ont été blessées.

« Nous sommes de tout coeur avec les proches de Nipsey Hussle et tous ceux qui sont touchés par cette horrible tragédie », a tweeté le maire de Los Angeles, Eric Garcetti.

« L. A. est profondément blessé chaque fois qu’une jeune vie disparaît à cause de la violence insensée des armes à feu », a déploré le maire.

Selon le Los Angeles Times, le meurtre était « probablement planifié et lié à un gang ».

« Avoir des ennemis puissants est une bénédiction », avait, de façon troublante, tweeté quelques heures avant sa mort le rappeur originaire d’un quartier de Los Angeles marqué par la guerre des gangs.

Tu étais une vraie inspiration pour ta com­munauté et pour nous tous

De nombreuses stars ont rendu hommage au rappeur qui, à défaut de succès commercial, avait l’estime du monde du hip-hop.

« Cela n’a aucun sens ! Mon esprit est révulsé ! Mon Dieu, faites que son âme repose en paix et apportez votre réconfort divin à tous ses proches ! », a réagi la chanteuse Rihanna sur Twitter.

« Parti trop tôt », a écrit le rappeur Snoop Dogg sur Instagram. « Je suis si triste maintenant, je vais repenser aux bons moments que nous avons eus ensemble. »

Le Canadien Drake a déclaré, après avoir appris la nouvelle, que son « énergie [était] au plus bas ». « Tu étais une vraie inspiration pour ta communauté et pour nous tous. »

Issu de la scène hip-hop underground, Nipsey Hussle, né Ermias Asghedom, avait débuté en vendant ses propres compilations musicales, dont la plus célèbre, Crenshaw, était sortie en 2013.

Son premier album en studio, Victory Lap, lui avait valu en février dernier une nomination pour le Grammy Award du meilleur album de rap. La récompense avait finalement été attribuée à la rappeuse Cardi B.

Avec un autre rappeur, YG, il avait fait beaucoup parler en avril 2016 en sortant la chanson FDT (pour « Fuck Donald Trump »), en pleine campagne électorale pour la présidentielle américaine.

Hussle, qui redistribuait une partie de ses revenus dans les quartiers en proie à la violence, avait évoqué ses premières années dans le gang brutal des Crips, déclarant au journal Los Angeles Times en 2018 : « Nous avions affaire à la mort, au meurtre ». « C’était comme vivre dans une zone de guerre, où […] tout le monde est un peu immunisé. »