On the Line, Jenny Lewis

La grande classe en chanson rock, même dans les détails les plus intimes et sombres de sa vie. Jenny Lewis, ex-leader du groupe indie rock Rilo Kiley, vient d’ajouter une convaincante quatrième pierre à l’édifice de son œuvre solo, à supposer que l’on doutât encore de son lumineux talent d’auteure, de compositrice et d’interprète, exposé à vif sur On the Line, en partie inspiré des dernières semaines qu’a vécues sa mère, ex-héroïnomane. Son flair pour les mélodies entraînantes brille sous un vernis late seventies assumé jusqu’au bout ; enregistré dans les légendaires studios Capitol de Los Angeles, Lewis s’entoure de collaborateurs de prestige, dont Ringo Starr tenant la cadence sur l’incisive Heads Gonna Roll en ouverture et appuyé par le jeu de basse de Don Was, puis Beck et Ryan Adams qui coréalisent l’album — la griffe de Beck transperçant magnifiquement Do Si Do, bijou de pop-rock mélancolique, ou sur la funky et coulante Little White Dove. Déchirante sur les ballades, innocemment désinvolte sur les compositions les plus pop, Jenny Lewis se raconte avec une justesse troublante.

Écoutez Little White Dove

On the Line

★★★★

Jenny Lewis, Warner