Concertos pour violon(s), Isabelle Faust

Il existe depuis 2018 une « version parfaite de l’honnête homme » des Concertos pour violon de Bach, par Frank Peter Zimmermann (Haenssler). Isabelle Faust avec l’Akademie für Alte Musik Berlin ne chasse pas sur les mêmes terres. Ici tout est « à l’ancienne » : instruments, proportions, sonorités (cordes en boyaux ne donnant pas une projection énorme à la soliste), vibrato contingenté. Dans cette obédience, Isabelle Faust a l’habitude de nous proposer des enregistrements qui tiennent le haut du pavé. C’est une nouvelle fois le cas ici, avec des interprétations que l’on peut véritablement qualifier d’infinitésimales, tant les détails sont soignés. La grande surprise est surtout le programme, qui nécessite 2 CD. Outre les habituels concertos, nous avons les adaptations des Concertos pour clavier BWV 1052 et 1056, le Concerto pour violon et hautbois BWV 1060, des Sinfoniae qui font intervenir le violon, deux Sonates en trio et, même, une version avec violon (plutôt que flûte) de la 2e Suite orchestrale. C’est sans équivalent.

 

Isabelle Faust joue Badinerie de la 2e Suite de Bach

Jean-Sébastien Bach

★★★★ 1/2

Concertos pour violon(s) BWV 1041, 1042, 1043, 1052R, 1056R, 1060, Sonates en Trios, Sinfonias, Suite no 2, Isabelle Faust, Harmonia Mundi 2 CD HMM 902 335.36