Charles Munch, «The Complete Recordings on Warner Classics»

Ce coffret de la fin 2018 mérite qu’on en détaille le contenu, car le titre ne veut pas dire grand-chose, Charles Munch n’ayant pas connu ou travaillé avec Warner. Par l’entremise du regroupement d’étiquettes, on s’attend légitimement à y trouver les enregistrements Munch-Orchestre de Paris d’EMI et les quatre essentiels disques Erato (Roussel, Honegger, Dutilleux, concertos de Lalo et Saint-Saëns avec Navarra) regroupés ici en trois disques. C’est bien le cas. L’immense intérêt vient cependant des CD 7 à 13, qui regroupent enfin, pour les amateurs d’enregistrements historiques et de sons français perdus, les vieilles cires Pathé, Columbia et Gramophone de la période française 1935 à 1949 du chef alsacien. Ces incunables, parmi lesquels L’empereur avec Marguerite Long, une Fantastique de 1949, La danse des morts de Honegger avec Jean-Louis Barrault en récitant en 1941, Ravel et Debussy gravés à Paris en 1942, avaient été publiés de manière éparse par des étiquettes spécialisées plus ou moins fiables (Dutton, Lys). Les voici archivés.

Écoutez la Suite en fa majeur

Charles Munch

★★★★
Classique

« The Complete Recordings on Warner Classics », Warner 13 CD 0190295611989