Run That, Jerico

Moins d’un an après la parution de son premier EP sur New Label, le Montréalais Jerico Rony pose une pierre additionnelle à l’édifice afrobeat expérimental qu’il érige sur la scène underground. Cette fois, c’est l’étiquette Moonshine (Pierre Kwendes, ABAKOS, Kae Sun) qui se charge du brûlot : l’influence du rabodày haïtien émerge de l’obsédante mélodie de synthétiseur sur Zanmi en ouverture, avant de laisser place aux violons filtrés et aux percussions cadencées de Zanj, le clou du mini-album, un house lent et singulier aux harmonies vaguement mélancoliques duquel finit par apparaître la voix d’une chanteuse vraisemblablement andalouse. Le choc, la décharge ! Le choeur exotique bat à nouveau sur les breakbeats éparses de Li Do, alors que la rythmique pétaradante de Run That se rapproche davantage des explorations kuduro angolaises et portugaises de la fameuse étiquette Principe Discos de DJ Marfox. Vivement la suite de la part de ce compositeur et producteur qui ne cesse d’élargir ses horizons musicaux, et les nôtres par la même occasion.

Run That

★★★★
Électronique

Jerico, Moonshine