Le 7e art prend le pas sur Brahms

Le chef de l’Orchestre symphonique de Montréal, Kent Nagano
Photo: Pure Perception Le chef de l’Orchestre symphonique de Montréal, Kent Nagano

Des deux derniers concerts « Le 7e art et Brahms », on retiendra les créations d’oeuvres inspirées par le cinéma.   À l’opposé de Blair Thomson, qui, jeudi, semblait avoir composé in abstracto pour André Moisan un Concerto pour clarinette basse,...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

Le 7e art et Brahms

Concert 3 : La 3e Symphonie. + Dvorak : Concerto pour violon et orchestre. Zosha Di Castri : Hunger, sur le court-métrage La faim, de Peter Foldès (1973). Veronika Eberle (violon). Concert 4 : La 4e Symphonie. + Beethoven : Concerto pour piano n° 4. Régis Campo : Battements de coeur, sur le court-métrage Nails, de Phillip Borsos (1973). Rudolf Buchbinder (piano). Orchestre symphonique de Montréal, Kent Nagano. Maison symphonique, samedi 9 février et dimanche 10 février.