Caviar, Jacobus

En s’associant aux compositeurs et producteurs franco-ontariens DJ Unpier et Kenan Belzer, Jacobus (Radio Radio) cherche à rebrasser les cartes, pour rester dans le champ lexical des jeux de hasard qu’il affectionne. Sur ce point, c’est plutôt réussi : entre les références dance des années 1990 (Faire la fête, avec Pierre Kwenders qui chante le refrain), les rythmiques old school (le 808 clinquant de The Art of Manliness, amusante) et les gros beats rap-électro-trap taillés pour les clubs, les Franco-Ontariens ont le ton juste et énergique. Néanmoins, plus ça change, plus c’est pareil avec Jacobus, qui ne peut s’empêcher d’offrir des airs festifs et inoffensifs avec sa prosodie invariablement carrée. Ainsi, c’est sur le plan des thèmes et des textes que l’Acadien déçoit ; encore, il nous parle de son goût pour les beaux vêtements, les soirées arrosées, avec quelques exercices de style pour tenter de varier (Mr. Bond, à propos de son amour des films de l’agent 007…). Du déjà entendu, heureusement servi avec sa bonne humeur contagieuse.
 

Écoutez The Art of Manliness

Caviar

★★★
Hip-hop

Jacobus, Indica Records