Trois nominations aux prix Juno pour Hubert Lenoir

Hubert Lenoir lors du gala des prix Polaris, en septembre dernier
Photo: Tijana Martin Archives La Presse canadienne Hubert Lenoir lors du gala des prix Polaris, en septembre dernier

Hubert Lenoir continue sur sa lancée après une belle récolte à l’ADISQ, l’auteur-compositeur-interprète québécois décrochant trois nominations aux prix Juno.

En plus de la catégorie du meilleur album francophone de l’année, Darlène se retrouve aussi en lice pour les prix de meilleur album pop de l’année et, surtout, pour le très convoité prix de meilleur album de l’année au Canada.

Le gala de l’industrie musicale canadienne aura lieu le 17 mars à London en Ontario.

L’animation de la soirée a été confiée à la chanteuse Sarah McLachlan, dont la carrière a atteint son apogée au milieu des années 1990 grâce aux succès internationaux Angel et Building a Mystery. Elle a récolté 12 prix Juno au cours de sa carrière, dont un prix hommage pour l’ensemble de son oeuvre et un prix pour son engagement humanitaire.

Dans la catégorie du meilleur album francophone, Hubert Lenoir est entouré de Coeur de pirate (En cas de tempête, ce jardin sera fermé), Loud (Une année record), Philippe Brach (Le silence des troupeaux) et Tire le coyote (Désherbage).

D’autres artistes québécois ont décroché des nominations, dont le duo montréalais Chromeo, nommé dans les catégories groupe de l’année et meilleur album pop.

L’auteure-compositrice-interprète Gabrielle Shonk obtient une nomination pour le meilleur album adulte alternatif avec son premier opus homonyme. Elle se trouve en compagnie du groupe montréalais The Barr Brothers et son album Queens of the Breakers.

Elisapie Isaac a décroché une nomination pour le meilleur album autochtone avec The Ballad of the Runaway Girl. Le duo féminin Milk & Bone est en lice pour le prix du meilleur album électro avec Deception Bay.

Deux artistes montréalais se font aussi la lutte pour le meilleur album de musique du monde, soit Boogat avec San Cristóbal Baile Inn et Wesli avec Rapadou Kreyol.

En musique classique, le pianiste Marc-André Hamelin obtient une nomination pour le meilleur album solo ou de musique de chambre avec son Schubert : Piano Sonata in B Flat Major D.960 ; Four Impromptus D.935. Puis, un autre pianiste, Louis Lortie, s'est taillé une place dans la catégorie grand ensemble pour son Saint-Saëns : Piano Concertos Nos. 1, 2 and 4 enregistré avec l’Orchestre philharmonique de la BBC.

Finalement, le Choeur de l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’OSM dirigé par Kent Nagano est nommé dans la catégorie chant classique ou chorale pour leur projet Bernstein : A Quiet Place.

Les têtes d’affiche

Bien sûr, l’industrie musicale canadienne compte son lot de vedettes anglophones ; c’est d’ailleurs la vedette de la pop Shawn Mendes qui mène le bal des nominations dans les catégories auteur-compositeur de l’année, artiste de l’année, meilleur album et choix du public.

D’autres grands noms comme Michael Bublé, Jann Arden, The Weeknd, Avril Lavigne et Alessia Cara font partie des nommés.

Un hommage sera également rendu à Corey Hart, dont les succès Sunglasses at Night et Never Surrender ont fait le tour de la planète dans la décennie 1980.