Assume Form, James Blake

Assume Form… mais laquelle, au juste ? À ses débuts, le compositeur James Blake tissait de complexes toiles électroniques avant-gardistes, parfois ornementées de son falsetto caractéristique. Dix ans, quatre albums et plusieurs rencontres en studio (Beyoncé, Frank Ocean, Kendrick Lamar) plus tard, l’expérimentaliste a mué en auteur-compositeur au goût juste et à l’âme plus légère que sur ses précédents disques. Les structures soul-pop classiques comme celles des superbes ritournelles Into the Red, Can’t Believe the Way We Flow et I’ll Come Too, le duo avec Rosalía et le titre, presque house, avec André 3000, font la preuve par cinq de l’expérience acquise depuis les grooves abstraits de son premier album. Blake privilégie désormais la mélodie, le texte et l’interprétation vocale, épurant au passage les orchestrations, dont les effets de studio pouvaient parfois barrer la route à un bon refrain. Tout n’est pas parfait ici (la niaise Power On, les formes hip-hop simplettes des deux collaborations avec Metro Boomin), mais sa forme de crooner pop inspiré est pleinement assumée.

Écoutez Don't Miss It

Assume Form

★★★★
Pop

James Blake, Polydor