Yuja Wang, The Berlin Recital

Ce concert donné à la Philharmonie de Berlin en juin 2018 recoupe exactement le programme donné à Montréal le 15 mai, qui nous avait inspiré le titre « Une Wonderwoman à la Maison symphonique ». Le parcours débute avec Rachmaninov (deux Préludes, deux Études-tableaux), se poursuit avec une 10e Sonate de Scriabine dont on goûte encore davantage la subtilité en CD, puis trois Études de Ligeti dont nous disions : « Ce que Yuja Wang venait d’accomplir dans Touches bloquées, Vertige et Désordre était tout simplement phénoménal, tenant quasiment de la prestidigitation. » Seconde partie : la 8e Sonate de Prokofiev. Mais quelle note accorder à ce disque ? À quoi joue l’éditeur ? En effet, nous avons un CD de 65 minutes. Or, Yuja Wang a donné quatre rappels à Berlin totalisant 9 minutes et qui trouvaient largement leur place ici. Mais DG vend ceux-ci uniquement en téléchargement. L’éditeur nous avait déjà fait le coup avec Seong-Jin Cho, dont la Fantaisie en ré mineur ne concluait le parcours mozartien que sur les versions numériques.
 

Écoutez un extrait du concert donné à la Philharmonie de Berlin en juin dernier

Yuja Wang

★★★★
Classique

«The Berlin Recital». Rachmaninov, Scriabine, Ligeti, Prokofiev. DG 483 6280.