Anton Zimmermann - Symphonies, L'arte del mondo

Parmi les visites précieuses de 2018, il y a celle de L’arte del mondo et de son chef Werner Ehrhardt. En entrevue, Ehrhardt nous annonçait sa prochaine découverte : les symphonies d’Anton Zimmermann (1741-1781). Werner Ehrhardt a déniché à Ratisbonne et à Budapest les manuscrits de cet excellent musicien originaire de ce qui est aujourd’hui Bratislava. Nous avons attiré votre attention sur L’arte del mondo à l’occasion du disque de symphonies de Carl von Ordonez (DHM également). Celui-ci est encore plus original, notamment dans l’incroyable Symphonie en ut mineur qui renoue avec la renversante originalité d’un Joseph Martin Kraus (autre redécouverte d’Ehrhardt) et débute par un adagissimo de quatre minutes. Nous sommes dans le mouvement Sturm und Drang (Tempête et passion), mais avec une griffe personnelle qui ne copie ni CPE Bach ni Haydn. Il est possible que ce disque, comme pour Kraus, ouvre une brèche. Un compositeur capable de cela, qui lègue plus de 250 œuvres, a forcément d’autres trésors à révéler.

Écoutez la Symphonie en mi mineur interprétée par l'ensemble L'arte del Mondo

Anton Zimmermann – Symphonies

★★★★ 1/2
Classique

L’arte del mondo, Werner Ehrhardt. DHM 19075851632