Un Noël à botch, Ariane Zita

Avoir été juste un plus élégante, l’auteure-compositrice-interprète Ariane Zita aurait baptisé son album Un Noël à la mitaine. Des interprétations de classiques tricotés à la main. On les dirait toutes enregistrées en une prise en direct, après les avoir soigneusement répétées. Un disque tout simple et d’une grande tendresse, Zita et sa voix délicate bercée dans l’écho, son piano Fender Rhodes, parfois une guitare pour changer de couleurs, quelques choeurs pour enjoliver. Surtout, un répertoire qui a du goût : trois en français (Noël blanc, Noël c’est l’amour, O, Sainte Nuit), le reste en anglais, avec une préférence pour les christmas carols traditionnels, la superbe Auld Lang Syne, The Holly and the Ivy, la jolie et planante ballade The Cherry Tree Carol que Joan Baez avait faite sienne. Quant aux plus célèbres, Zita trouve le moyen d’y mettre de sa personnalité : sa version de Jingle Bells est particulièrement réussie, douce et intimiste. Si vous écoutez attentivement, à la quarante-huitième seconde, on entend même son minet chanter Noël avec elle.
 

Un Noël à botch

★★★ 1/2
Pop

Ariane Zita, Music Mansion Records