Hector Berlioz. «Berlioz Odyssey» – The Complete Sir Colin Davis Recordings.

L’Orchestre symphonique de Londres, qui fut le premier orchestre à lancer sa propre étiquette de disques, réalisa entre 2000 et 2012 une vaste anthologie d’enregistrements berlioziens avec Colin Davis (1927-2013). Le Requiem, le Te Deum, Benvenuto Cellini et L’enfance du Christ sont en SACD multicanal (lisibles en CD stéréo) alors que la Fantastique, Harold en Italie, Roméo et Juliette, La damnation, Béatrice et Bénédict et Les Troyens sont édités en CD. Le projet égale par son ampleur celui, antérieur, pour Philips. Parmi les atouts de ces enregistrements, il y a les solistes qui semblent se bousculer au portillon : Yann Beuron et Karen Cargill dans L’enfance du Christ, Heppner, Tarver, Mingardo, Petra Lang dans Les Troyens, Gregory Kunde en Cellini, etc. Les documents deviennent plus éminents à mesure que le projet avance, les premiers maillons (Fantastique, Damnation, en 2000) n’ajoutant rien à ce que nous savons et prenant la mesure acoustique des lieux. Les Troyens, L’enfance du Christ, Benvenuto Cellini, Harold en Italie, le Requiem et le Te Deum font le prix de la boîte.

 

L'enfance du Christ, interprété par l'Orchestre symphonique de Londres

Hector Berlioz

★★★ 1/2
Classique

« Berlioz Odyssey » – The Complete Sir Colin Davis Recordings. LSO 16 CD LSO 0827