A Short Story About a War, Shad

Le vétéran rappeur torontois Shad, sans doute une des meilleures plumes du rap anglo-canadien, n’explore qu’un seul thème sur son sixième album studio en carrière : les périls de la guerre, au propre comme au figuré. Il a beau retourner le sujet dans tous les sens, à la fin, l’analyse socio-politique de l’histoire des conflits armés, ou encore l’analogie de l’économie de marché comme champ de bataille, ça devient lourd, en dépit des efficaces passages rap-jazz lubrifiant l’ensemble. Si seulement il avait mieux mis à profit ses talentueux invités ! Lido Pimienta quasiment invisible sur Magic. Des couplets instables sur la rythmique chaloupée de Kaytranada (The Fool Pt 3), c’est déjà mieux, quoique sans étincelles, pour la collaboration avec Yukon Blonde (All I Need en fin d’album), et parfait sur Another Yearavec les poètes et rappeurs Ian Kamau et Eternia, l’une des meilleures de cet album sincère, articulé, mieux écrit qu’interprété. Shad lancera A Short Story About a War samedi soir sur la scène du Ministère.
 

Écoutez The Stone Throwers

A Short Story About a War

★★★
Hip-Hop

Shad, Secret City