C'est pas la qualité qui compte, Qualité Motel

Les cinq gars de Valaire mènent depuis six ans une vie parallèle avec leur projet Qualité Motel, plus cabotin et moins jazz que leur principal projet musical. Ils frappent pour une deuxième fois sur disque avec C’est pas la qualité qui compte, où l’approche sonore électro et rap est plus raffinée. Ce qui envoie à certains moments un signal contradictoire entre le fond et la forme, surtout quand Qualité Motel y appose les paroles comiques ou décalées de certains de leurs d’invités. Ils sont d’ailleurs une quinzaine en tout, dont Simon Proulx, Jimmy Hunt, Koriass, Rednext Level et Fanny Bloom en duo avec Marie-Élaine Thibert. C’est particulièrement réussi par moments, comme sur la pièce SFCBG avec Les Louanges ou sur Presque par coeur avec le jeune rappeur FouKi. Et c’est assez étrange ailleurs, comme sur la pièce de Karim Ouellet, qui ne sait plus trop sur quel ton chanter. Tout prendra probablement son sens sur scène dans la fête et les volutes de fumée.
 

C’est pas la qualité qui compte

★★★
Électro

Qualité Motel, Costume Records