A Million Lives, Bears of Legend

Le septuor de Trois-Rivières ne manque pas d’envergure dans la voilure : il s’agit pour ce troisième album d’évoquer à travers l’histoire d’un couple « légendaire » les existences à la fois distinctes et parallèles d’un million de personnes. Ça tient d’Adam et Ève autant que d’une rencontre fortuite (« I woke up in the summer / Never felt any younger / Looking at you in my band’s t-shirt », raconte Only You) : c’est à la fois descriptif et très générique, précis dans le détail et flou dans le contexte, au point où l’on se perd un peu en cours de récit. Ce sont les mélodies et les arrangements qui magnifient et justifient cette trame un million de fois tramée : on est plus qu’aisément emportés par les ambiances liquéfiantes des Miracle, I Need It et Isn’t It Over Now. Dans les parages des Patrick Watson et autres Barr Brothers, ça ne réinvente pas le folk éthéré à crescendo inexorable (avec détours néo-prog de rigueur), mais ça s’écoute sans lassitude, et parfois avec ravissement.
 

Bears Of Legend - I need it

 

 

A Million Lives

★★★
Folk-rock

Bears of Legend, Indépendant