Broken Politics, Neneh Cherry

Ses vieux succès Buffalo Stance (1988) et 7 Seconds (avec Youssou N’Dour, 1994) étaient bien enfouis dans notre mémoire lorsque l’auteure-compositrice-interprète suédoise Neneh Cherry est réapparue il y a quatre ans avec l’audacieux et rageur Blank Project. Arrive un cinquième album en carrière, Broken Politics, qui pose la voix brisée de Cherry sur des rythmiques ici nettement plus nuancées. Le propos engagé, longue et sobre réflexion sur l’état du monde, déboule dans un mélange encore de soul, de jazz, de hip-hop et de dub (l’épatant groove enfumé de Kong !). Comme sur le précédent album, le Britannique Four Tet assure une réalisation spectaculairement raffinée : usant d’instruments principalement acoustiques (orgues, percussions, cordes, vents, etc.), il tisse des grooves délicats qui veillent à ne jamais voler la vedette aux interprétations de Cherry. Le travail de la paire est particulièrement poignant sur les mélodieuses ballades Black Monday et Slow Release, qui viennent clore un disque complexe, parfois chaotique. La belle surprise de l’automne.
 

Broken Politics

★★★★
Pop

Neneh Cherry, Smalltown Supersound